Vous êtes ici : Accueil > Archives > Projet Australie > Projet Australie 2015 > Puis vint le 5e jour.
Publié : 17 septembre 2015

Puis vint le 5e jour.

Pour les élèves de Marymount et du Sacré Coeur, cette journée était le point d’orgue des échanges entre nos deux écoles. Le jour de l’Assembly est arrivé.
Nos élèves ont ainsi pu présenter leurs deux hymnes représentatifs de leurs pays tandis que nos deux drapeaux l’étaient aussi. Puis, les élèves des deux classes ont dansé pour ceux de Marymount "Océania" de Tim Semek.
Les CM2 C tenaient à chanter en anglais et c’est avec une grande fierté du travail accompli qu’ils ont entonné ce chant devant un public attentif et silencieux (à tel point que les corbeaux très présent sur le site ont tenté de battre la mesure) avant d’envoyer une salve d’applaudissements.
Après cette cérémonie, nos élèves ont pu rencontrer ceux d’une classe australienne pour une matinée de partage autour d’un "tea time" et de jeux sportifs.
Nous avons ensuite pris la direction de la plage pour un pique nique tous ensemble avant de ramener tout ce petit monde chez leurs "nouveaux parents d’une semaine"

Répondre à cet article

4 Messages

  • SUPER !!

    Septembre 2015, par Virginie MAUREL

    Merci Jérôme pour les photos, c’est sympa de vous voir un peu !!
    Belle journée de partage !!
    Bonne journée, amusez vous bien.
    Un p’tit bisou à Lucas pour lui rappeler qu’il a une maman qui pense très fort à lui...
    Virginie MAUREL

    Répondre à ce message

    • SUPER !!

      Septembre 2015, par Jérôme

      Bonjour Virginie, lorsque je dis que les enfants ont oublié leurs parents, soyez sûr qu’ils pensent tous bien à vous. :D
      Je transmets tous vos messages.

      Répondre à ce message

  • Une photo pour vous

    Septembre 2015, par Virginie MAUREL

    Moi aussi j’ai une photo pour vous !!
    Les stars des Nouvelles Calédoniennes !!
    Merci Jérôme pour le message, mais c’était de l’humour de ma part, je suis contente de voir que nos enfants ne sont pas malheureux !!
    Virginie MAUREL

    Répondre à ce message